• Accueil
  • > Recherche : mark cunningham

Palmes bodysurf

29032010

 

 

 

Les palmes

Sources : cliquez sur les photos

 

bodysurfpalmefibre.jpg

 » Vous allez donc avoir besoin de palmes (courtes de préférence) « 

 

 

 

Quelles palmes préférez-vous ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

 

 

Nous pouvons utiliser des palmes Churchill tm Makapuu, un modèle classique. Les palmes doivent être courtes et rigides, pour une accélération maximale. Les surfeurs occasionnels peuvent choisir des palmes plus souples, qui seront aussi plus confortables comme les Hydrofins ci dessous. 

 

Palme churchill

 Palmes Churchill

 

Palme Hydrofins

Palmes Hydro fins

 

a3a37686a504d2ea2f46f113053acc7a.jpg

Palmes Hydro fins

 

85hydrotech.jpg     techfinz.jpg

  Palmes Tech FINZ

 

img115803h3l0l.jpg

 Palmes LEADER FINS

 

 

dafinhawaiipalmebodysurf300x118.jpg

 

dafin.jpg

 

Palmes DAFINS

 

Ce modèle a été développé à Hawaï  par Marc Cunningham et Brian Keaulana,  les célèbres lifeguards professionnels et instructeurs sur le North Shore.  Dafin combine le confort d’un chausson et une forme innovante pour créer une palme très performante dans les conditions les plus extrêmes.

 

dafinpalmebodysurf.jpg

 

 

asset19395262.jpg

  Palmes Tribord

 

Le plus produit
Grâce à la voilure pivotante vous pourrez courir à l’eau sans être géné.La voilure viendra se repositionner devant, automatiquement en palmant. De plus son chausson réglable couvre 6 pointures.

 

asset7478120.jpg

  Palmes Tribord

 

asset14640925.jpg

  Palmes Tribord

 

img212751y7rcx.jpg

  Palmes Kapaloa

 

paltk1.jpg

?

 

palvip.jpg

  Palmes VIPER (point jaune : gamme rigide V-7)

 

finsviperorange.jpg

  Palmes VIPER (point orange : gamme souple V-5)

 

palmebodysurffibre.jpg

  Palmes POWER BLADE (Watermansport)

 

Watermansport a développé depuis 10 ans des palmes de bodysurf en fibre de verre. Les Power blade sont utilisées aussi bien dans des vagues molles que dans des vagues très creuses.
Les propriétés de la fibre de verre ou de carbone permettent au rider d’accélérer dans les parties molles de la vague avec un minimum de mouvements parasites. La forme de la voilure permet  à la fois de pouvoir planer si nécessaire ou bien d’accrocher avec le tranchant de la palme.

Références : da fin / power blade

 

 

gdasset11727645.jpg

Chaussons en néoprène

Ils protègent les pieds des écorchures dues au sable, et des frottements.

 

 

leashbody1.jpg

Leashs pour ne pas perdre ses palmes !

 

FORUM : Matériel pour s’initier au bodysurf

 

« J’opte donc pour des palmes assez rigide et puissante et en caoutchouc car les chocs sont fréquents, donc j’ai opté pour des Viper V-7 (les rumeurs sont fausses, elles ne nécessitent pas une condition physique de « gorille » pour surfer, je pèse 71 kg pour 1m75 et je ne suis pas taillé en V) la référence des palmes de bodysurfer en matière accroche puissance, pour moi !

Pour les vagues plus calmes, en petite condition dans de petit beach break, j’utilise des Viper V-5, moins 

 

physiques, plus courtes et plus maniables, elles sont parfaites en petites conditions car peu encombrantes et surtout légères. Si vous êtes fatigués, elles remplacent à merveille les V-7.

Les Dafin sont aussi excellents en toutes conditions. »

Evan S.

 

 » Pour les palmes il est conseillé d’essayer divers modèles avant d’acheter. D’où l’utilité d’avoir des copains bodysurfeurs. Ah, ah, ah ! « 

Antonin Loran

 

VOIR AUSSI : Matériel

 

 

wpres2.jpg

 

wfoetuspalmesaccueil.jpg

 

whistoirre.jpg

L’histoire de la palme 

 

Wikipédia : Les palmes

 

 

Accès à quelques marques :

 

n559197835624104.jpg


 

Hydro Fins

surfhome.jpg


 

viperlogo.jpg


 

 

PAGESACCUEIL




L’âme de surfeur (Soul surfer)

26032010

 

 

 

L’âme de surfeur dans une vidéo

avec seulement des bodysurfeurs.

 

 

Acqua Corpus (à Hawaï)

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Produit par Henrique Pistilli et Rafael Oliveira.

Bodysurfeurs : Todd Sells, Mark Cunningham, Rodrigo professeur, Bruno SONECA et Henrique Pistilli.

 

 

 

PAGESACCUEIL




LIFEGUARD !

21032010

 

LIFEGUARD

Sauvez des vies !

 

lifeguard.jpg

 

 SOURCES PHOTOS : CLIQUER SUR LES PHOTOS

 

 

sf67lifeguardondutyposters.jpg

 

 

lifeguard01bb0525074q5p3r7.jpg

 

 

39558.jpg

 

 

lifeguardsittinginchairhgclr2.gif

 

 

lifeguard1.jpg

 

 

 

lifeguardjumpingintoactionoceancityjune272007.jpg

 

 

 

VIDEOS « LIFEGUARD »

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

lifeguardbath.jpg

 

 

3637866756c4d62f13f.jpg

 

 

lifeguardtruck.jpg

 

lifeguardsweatshirtrednf.jpg

 

 

lifeguardcoloringpagegif.jpg

 

 

Mark Cunningham bodysurfer et Lifeguard !

art1a1.jpg

Voir : LEGENDARY SURFER

 

 

Lifeguard dans les vagues du Wedge !

kpjzs6lg06wedge.jpg

 

 

DEVENEZ LIFEGUARD (ou Maître Nageur Sauveteur)

ET SAUVEZ DES VIES GRÂCE AU BODYSURF !

 

 

lifeguard3.jpg

 SOURCES PHOTOS : CLIQUER SUR LES PHOTOS

 

 

 

PAGES | ACCUEIL




LEGENDARY SURFER : MARK CUNNINGHAM

19032010

 

 

 

art1a.jpg

 ( Mark Cunningham image courtesy of the Honolulu Star-Bulletin )

Source : cliquer sur l’image

 

ARTICLE ORIGINAL EN ANGLAIS

 

ARTICLE EN FRANCAIS

 

 

VOIR AUSSI : Mark Cunningham

 

 

 

PAGES | ACCUEIL




Mike Stewart

14032010

 

kk

SOURCE : SURFER’S JOURNAL n°59 Avril – Mai 2007.

 

 Un grand bodyboardeur mais aussi bodysurfeur !

9 fois champion du monde de bodyboard et 10 fois de bodysurf

 

Autre « accro » de la vague de Pipeline, Mike Stewart est la légende vivante du bodyboard (ou Morey) avec neuf titres mondiaux gagnés depuis le début des années 1980. Dès son plus jeune âge, la mer est son terrain de jeu préféré ; encore adolescent, Mike se lie d’amitié avec un inventeur de génie : Tom Morey. Ce dernier commence à faire attention à ce gamin qui vient le voir régulièrement dans son atelier où il met au point les premiers bodyboards, ces courtes planches de mousse qui allaient faire sa gloire. Tom le prend sous sa coupe ; Mike devient son apprenti, son pilote d’essai toujours prêt à se mettre à l’eau avec des prototypes. Énergétique, audacieux, se lançant tout seul dans des vagues monstrueuses, Mike Stewart est celui qui aménera la petite planche aux limites de ses possibilités. Il innove et surfe de très grosse vagues sur le North Shore, il se fait même tracter sur Jaws et crée la plupart des figures actuelles de bodyboard, les enchaînant dans des situations où personne ne les attend. Malgré ces exploits, Mike ne parvient pas à faire évoluer le regard des gens sur le bodyboard, souvent considéré comme un art « mineur ». Les plus « hardcore » des surfeurs, même s’ils méprisent le bodyboard, font toujours une exception pour ce courageux génie aquatique qu’est Mike Stewart. C’est un homme simple et solitaire qui a en lui la rage de vaincre. Mike aime être le vainqueur et gagne des compétitions non seulement de bodyboard mais aussi de bodysurf : rien de moins que douze victoires au Pipeline Bodysurfing Classic entre 1991 et 2008 ! À Hawaii, il est le maître incontesté de ces deux disciplines et profite de son expérience de bodyboardeur pour innover en bodysurf. « On aurait tous voulu le tuer, tellement il est fort, s’amuse Mark Cunningham, si l’on n’avait pas eu autant de respect pour lui… ». Les deux hommes s’affrontent régulièrementau Pipe, confrontation ultime de contrastes entre la fluidité et la frénésie des figures qui s’enchaînent, mais les deux hommes s’apprécient et se respectent. Mike : «  Mark reste toujours et encore mon inspiration. Il bodysurfe Pipeline comme cette vague doit être surfée et comme personne ne le fait : en tirant simplement profit d’elle. » Mark : « Mike est le champion incontesté de deux disciplines. » Cependant Mike Stewart pousse l’art un cran plus loin dans le royaume des manœuvres singulières et des prises de vitesse. Au sujet de son premier « rollo » en bodysurf, il ne semble pas se souvenir de la première fois qu’il osa tenter la manœuvre. « J’ai tellement l’habitude de viser cette partie de la vague, de travailler la lèvre. Je pense que j’ai dû me dire : allez, je vais là-haut, maintenant ! Ce n’était  pas prémédité. C’est un endroit que je vise naturellement. Il faut toujours avoir conscience de l’endroit où l’on se trouve. Si tu es au mauvais endroit de la vague, tu te fais décalquer et scotcher au fond ! »    

Source : PASSION BODYSURF – Le corps et la vague ; Marc Muguet & Hugo Verlomme. Pages 93 & 94. Editions Yago.

 

 

Article (SURFER’S JOURNAL n°59 Avril – Mai 2007) :

Début des années 1970. Après l’école, je vais rider avec mes copain, camarade d’école et partenaire de surf et de skate. Jeff Pfeffer. Son père Roger est plongeur professionnel et il nous dépose sur tous les spots d’Honolulu. Ca a catalisé ma vie de rider. Quand on n’est pas dans l’eau, on écume les rues de Nuuannu avec nos skateboards. Sans ce dérivatif, j’aurais probablement basculé du mauvais côté de la société. (Légendes photos écrites par Mike Stewart).

 

 

hh.jpg

 

ee.jpg

 

ccccccccccccc.jpg

 

yyyyyyyy.jpg

 

xx.jpg

 

 

Biographie :

cliquez sur la photo ci-dessous

aaaaaa.jpg

SOURCE : SURFER’S JOURNAL n°59 Avril – Mai 2007. 

 

 

Quelques photos :

 Sources photos : GOOGLE images ou cliquer sur celles-ci.

 

Mike Stewart

a.jpg

 

mikestewart.jpg

 

httpwwwsurfersvillagecomimgstmikestewart1.jpg

 

1166022136small.jpg

 

httpwwwhnlnowcomimagesflyersmikestewartsfirevideopremierefilm.jpg

 

httpcoresurfcoukeswimagesmikestewart17.jpg

 

stewart.jpg

 

Plus de photos…

 

 

Vidéos :

MIKE STEWART: BODYSURF & BODYBOARD

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Mike Stewart at pipeline 2007

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

MIke Stewart tow-in (bodyboard tracté) – Teahupoo

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Bodysurf à Teahupoo avec Mike Stewart

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 Plus de vidéos…

 

 

 

PAGES | ACCUEIL

 




Kelly Slater

13032010

 

img032.jpg

©  Laurent Masurel - Source “BODYSURF”

Le meilleur surfeur et un grand bodysurfeur !

 

Sucesseur de Tom Curren, dont il dit s’être inspiré dans sa jeunesse, Kelly est le « phénomène » du surf d’aujourd’hui. Huit titres mondiaux et 34 victoires en WCT (une de plus que Curren), viennent saluer une carrière qui fait de lui le plus grand surfeur de tous les temps. Son style, fluide et coulé, donne une impression de facilité déconcertante, qui tranche avec ses prises de vitesse et sa radicalité spectaculaire. Il a repoussé les limites du surf en y ajoutant une dimension aérienne grâce à une souplesse et un sens de la vague inné. Mais il doit aussi ces exploits à un gros travail physique, essentiellement axé sur la natation et le bodysurf et fait partie de ceux qui n’hésitent pas à poser leur planche sur le sable pour finir la session du jour en « body ». C’est toujours un régal de le voir rejoindre les bodysurfeurs, juste pour partager un moment de glisse pure. Demi-finaliste au Pipe Bodysurfing Classic 2002, Kelly peut créer la surprise.   

Source : PASSION BODYSURF – Le corps et la vague ; Marc Muguet & Hugo Verlomme. Page 94. Editions Yago.

 

Biographie :

cliquez sur la photo ci-dessous

kellyslaterpersonnaliteune.jpg

 

http://www.elle.fr/var/plain_site/storage/images/personnalites/metiers/kelly-slater/10328332-1-fre-FR/kelly_slater_personnalite_une.jpg

 

Quelques photos :

 

 Kelly Slater

img013.jpg

©  Laurent Masurel - Source “BODYSURF”

 

img010.jpg

©  Laurent Masurel - Source “BODYSURF”

 

Plus de photos…

 

Vidéos :

Kelly Slater & Mark Cunningham

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Kelly Slater surfing

Image de prévisualisation YouTube

 


 

Kelly Slater - 9X ASP WORLD CHAMPION!

Image de prévisualisation YouTube


 

 

Kelly Wears the Cypher Massive

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Cypher Vision – A Short Film

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Kelly Slater – Mind Body Surf: Body Episode

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 Plus de vidéos…

 

 

PAGES | ACCUEIL

 




Mark Cunningham

13032010

 

 

 

Mark Cunningham

http://love-bodysurf.skyrock.com/1.html

S’il existe un bodysurfer qui force le respect dans le milieu du surf hawaiien, c’est bien Mark Cunningham. Lifeguard sur le North Shore pendant plus de vingt ans, il est l’un des maîtres incontestés de Pipeline. Que d’éloges n’ont été dits sur ce personnage plutôt filoforme avec ses 1 m 90 pour 73 kg. Il est incontestablement celui qui a le mieux maîtrisé cette vague en bodysurf. Un style tout en douceur et en glisse lui donne toujours la ligne parfaite, même lorsque la vague se met à creuser. Son bras directeur s’appuie sur l’eau, tandis que son bras arrière se dresse vers le ciel. Dans cette position en croix qui est sa signature, sa vitesse et sa grâce deviennent incomparables. Pas de figures ni de spirales frénétiques, mais après un take-off tout en puissance, Cunningham laisse la part belle à la glisse, son but étant de surfer chaque vague jusqu’au bout. Son art dans les grosses vagues est si frappant, tout en paraissant sans effort, qu’il semble transcender les limites humaines et il est un de ceux qui a passé le plus de temps dans le tube de Pipeline. Personnage discret, Mark a passé la plus grande partie de sa vie en quête d’harmonie et il ne connaît rien de plus fort comme sensation que de s’attaquer aux grosses vagues en ne comptant que sur sa forme physique, ses palmes et son expérience de nageur. « C’est tellement merveilleux d’être immergé là-dedans, déclare Cunningham, c’est tellement plaisant, revigorant, relaxant, pour moi. Bon Dieu, simplement cette sensation de l’eau qui court sur ta poitrine comme jaillie d’une lance d’incendie. Le sentiment de vitesse est phénoménal ; juste passer dans le chas de l’aiguille à travers ces ouragans d’écume, tourbillonnant sur eux-mêmes et cherchant à t’embarquer… Traverser le shore break (vagues proches du bord) en nageant, plonger sous les vagues qui ferment, faire face à une montagne d’eau qui lève et attendre l’ultime seconde pour passer dessous… Tout cet enchaînement de situations est pour moi comme une danse. » Mark Cunningham est d’autant  plus représentatif du bodysurf moderne que son autre passion est le sauvetage. Des centaines de vies sauvées, dans toutes les conditions et les situations, depuis ses débuts comme sauveteur ; ce qui fait dire à Gerry Lopez, l’autre « Monsieur Pipeline », qu’au moins une fois par hiver, on devrait payer son dû à cet homme et lui laisser la vague. Que les autres regardent… Même s’il n’est pas insensible aux compliments, l’homme n’est pas de ceux qui se mettent en avant. Une fois au bon endroit, il laisse la chimie opérer : « Bien choisir, se positionner, nager sur place, le sprint d’une décharge électrique, battre des jambes pour une bonne trajectoire. Les pieds sont serrés et affûtés dans la gomme dure des palmes. Flotter sans poids, ni assis ni debout, mais dedans. Onduler souplement comme personne, puis se tendre, se contorsionner sous l’eau et rebondir à la surface du mur. Massé par la pression de l’eau et stimulé par la puissance marine… » Dans les années 1980, Cunningham se retrouve souvent seul en bodysurf (sans surfeurs à l’eau) dans les vagues Pipeline, tout juste armé d’une paire de palmes. C’est un homme discret, qui semble en osmose avec les houles ; il est admiré et respecté par les grandes figures du North Shore. Les meilleurs surfeurs le considèrent comme un des leurs. Jeff Johnson se souvient de l’avoir vu nager et bodysurfer seul à Pipeline : « Ça semblait juste un peu de natation ordinaire pour Mark, même dans le gros ». En décembre 1994, Cunningham a été récompensé pour sa contribution au monde du surf en recevant le prestigieux trophée du Waterman Aikau présidé par George Downing et la famille Aikau. Devenu capitaine de tous les lifeguards, Mark est à la retraite mais n’en participe pas moins activement à la sécurité et l’encadrement des manifestations aquatiques sur le North Shore avec la « Water Patrol ». À plus de 50 ans, Mark bodysurfe toujours dans des grosses vagues, du 15 pieds hawaiiens, et conserve son style « en flèche ». Il œuvre également pour la préservation de la côte nord d’Hawaii à travers le mouvement « keep the contry country », tenant d’empêcher la privatisation des accès à la plage ou les constructions sur le littoral.

Source : PASSION BODYSURF – Le corps et la vague ; Marc Muguet & Hugo Verlomme. Pages 92 & 93. Editions Yago.

 

 

Voir aussi : Legendary surfer

 

 

Quelques photos :

Mark Cunningham « lifeguard »

200705afwlrules001.jpg

Source : cliquer sur la photo.

 

forweb0224fixedresized.jpg

Source : cliquer sur la photo.

 

Plus de photos…

 

Vidéos :

Mark Cunningham Bodysurfing Pipeline

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Mark Cunningham bodysurf

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Mark Cunningham Bodysurfing rare footage from 1982

Image de prévisualisation YouTube

 

 

MARK CUNNINGHAM BODYSURFING SUMATRA

 

Plus de vidéos…

 

Quelques citations :

 

« Nous avons été nombreux à regarder Mark Cunningham bodysurfer Pipeline dans les années 70 et nous étions convaincus qu’il était le seul capable de faire ça.

Il est le grand maître incontesté, mais en apprenant quelques unes de ces techniques, nous avons découvert que nous pouvions maîtriser une chute en accrochant le flanc de la vague, en visant le rouleau.
Vu de là, avec la tête au niveau de l’eau c’est le plus fabuleux spectacle de surf ».

- Bruce JEENKINS -

 

« Tu es comme un morceau de l’océan. Après tout, de quoi le corps humain est-il fait? D’eau.

La composition des fluides corporels et celle de l’océan est très similaire. Et maintenant, vous êtes trouvés.

Alors vas-y mon gars, ou tu vas rater le train… »

- Mark CUNNINGHAM -

 

« Je l’ai vu au-dessus de lui battre les vagues
Et chevaucher leur échine ; il parcourait l’onde
Qu’il jetait de côté, haineuse, il affrontait
Les assaults de la houle énorme, maintenait
Au-dessus des flots querelleurs sa tête fière
Et, de ses bras puissants, ramait avec vigueur
Vers la côte qui, sur sa base usée des vagues,
S’inclinait, eût-on dit, pour lui porter secours.
Comment douter qu’il ait, vivant gagné la Terre.? »

- William SHAKESPEARE -

 

 

PAGES | ACCUEIL

 




Les passionnés de bodysurf

13032010


Mark Cunningham

 Kai Santos

Brian Keaulana

Laird Hamilton

Mike Stewart

Kelly Slater

Tom Curren

Chris Malloy

Dave Rastovitch

Steve Kapela

Jamie Mitchell

Hugh Berenger

David Dubès

Thierry Krawiec

Fred David

Jonathan Despergers

Mathias Hegoas

Marc Muguet

Matthieu Sanchez

Laurent Dauga

Stéphanie Geyer Barneix

Norbert Senescat

Patrice Grieumard

William Forgues

Maïna Cachau

Gwen Lefranc

Yann Kazandjian

Arnold Aumasson

David Le Quément

Hugo Verlomme

Laurent Masurel

Damien Poullenot

Bastien Bonnarme

Francklin Mérindol

Vincent Rousseau

David Baillet

Stéphane Bellocq

Barack Obama

Guillaume Verspieren

 

 

PAGES | ACCUEIL

 




Quelques champions

6032010

 

 

 

 Sources photos : http://love-bodysurf.skyrock.com/1.html

 

Kai Santos

Kai Santos

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Mark Cunningham

Mark Cunningham

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Rodrigo Bruno

Rodrigo Bruno

 

 

stevecapela1.jpg

Steve Capela

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Tod Sells

 Todd Sells

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 





Pipeline Bodysurf Classic 2010 (suite)

28022010

bandeauffs.jpg

 

Et voilà, ça… c’est fait !
Pour sa deuxième participation à l’épreuve mythique du pipeline Bodysurfing Classic, qui se tenait mercredi 23 février 2010, Fred DAVID a réussi l’exploit de se hisser une nouvelle fois en finale.

Pourtant, atteindre la finale n’était pas gagné… Face à des pointures aussi expérimentées que Mark CUNNINGHAM, Mike STEWART ou encore Steve KAPELA, pour ne citer qu’eux, il fallait sortir le grand jeu, ou plutôt montrer tout son savoir-faire.

Car tous ces champions montent régulièrement les marches du podium : rappelons que Mike STEWART n’est autre que le tenant du titre en 2008 (demi finaliste en 2006), Mark CUNNINGHAM se retrouve toujours en finale (souvent abonné aux 2nde ou 3ème places !), et Steve KAPELA était le vainqueur de l’avant-dernière édition en 2006 (depuis 2006, l’épreuve se tien t tous les deux ans).
Quant à Kai SANTOS, un autre finaliste de cette édition 2010, c’était sa 1ère finale (il s’était auparavant arrêté en 1/4 ou en 1/2)

Rappelons que Fred faisait partie du contingent français, aux côtés de Rico LEROY. Nos deux frenchies faisaient partie des 8 bodysurfeurs non hawaiiens engagés dans cette épreuve (sur un total de 30 participants)

Rico LEROY se faisait sortir au 1er tour. Il restait donc une seule chance française, représentée par Fred.
Grâce à son excellente 2ème place lors de la dernière édition en 2008, Fred entrait directement au niveau des 1/2. Il termine 3ème de sa série, ce qui lui ouvre, pour la seconde fois consécutive, les portes de la finale !

C’est donc dans des vagues de 3 à 5 pieds avec un vent side-shore modéré à on-shore faible (d’après l’organisateur), que les 6 bodysurfeurs qualifiés se sont affrontés. On retrouvait donc Mike STEWART, Steve KAPELA, Christopher KALIMA, Mark CUNNING HAM, Craig WATSON et Fred DAVID, seul finaliste non-hawaiien.

A deux minutes de la fin, Fred était encore second… avant de se faire dépasser in extremis et finir quatrième.
Saluons cette performance, d’autant plus que c’est quand même la première fois, depuis la création de cette épreuve, qu’un français atteint 2 fois de suite la finale !

Classement final :
- Mike STEWART (1er)
- Christopher KALIMA (2nd)
- Mark CUNNINGHAM (3ème)
- Fred DAVID (4ème)
- Craig WATSON (5ème)
- Steve KAPELA (6ème)

Plus d’infos prochainement sur le blog de Fred : Fred DAVID

Quelques photos des 1ères séries de la journée sur le site de Greg RICE : gregrimagery

Enfin, les résultats complets de l’édition 2010 : Pipebodysurf 2010

De la part de la Commission Bodysurf, encore un grand BRAVO à toi Fred pour ce beau résultat !

 

logopipe2010200px.jpg

 

Stéphane Bellocq.

 

 

VOIR AUSSI : Fred David et Vidéo Fred David 2010

 

 

 

PAGES | ACCUEIL







worldfoot |
electrotouka |
Ju-Jitsu Combat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chroniques (Ligue 1 - Ligue...
| sport news
| TST LÉZARDRIEUX